Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Ateliers de Cathy

Numération avec les perles

18 Janvier 2013, 16:13pm

Publié par Cathy Tonnoir

Mathieu apprend les nombres de 11 à 19. Les nombres de 11 à 16 posent souvent problème aux enfants car ils ne correspondent à rien de concret, alors que dans 17, 18, 19 on entend bien "dix 7, dix 8, dix 9". C'est pourquoi il est important d'y passer du temps et d'être sûr qu'ils soient acquis avant d'enseigner les nombres plus grands.

Comme j'avais déjà fait une leçon en trois temps sur 11,12,13 et qu'ils semblaient être acquis, nous avons continué avec 14 et 15. Je n'ai pas voulu aller plus loin parce que j'ai senti que Mathieu n'était pas encore très sûr de lui. Il semble bien maîtriser le deuxième temps de la leçon (montrer un nombre énoncé) mais il hésite encore beaucoup dans le troisième temps (dire le nom d'un nombre).

Je vais donc revoir les cinq nombres appris avant de passer aux deux suivants : 16 et 17. L'essentiel n'est pas d'aller vite mais d'aller à la vitesse de l'enfant. Pour Maria Montessori, l'adulte n'est là que pour accompagner l'enfant dans ses apprentissages, il faut l'observer et essayer de répondre au maximum à ses besoins et à ses attentes.

L'apprentissage des symboles des nombres se fera plus tard avec les tables de Seguin.

Comment procéder:

  1. Demander à l'enfant de faire un escalier de perles (image 1)

  2. Poser une barrette de 10 et une perle 1 et dire 10 et 1, 11. Pareil avec 10 et 2, 12, etc. (premier temps de la leçon)

  3. Demander dans l'ordre à l'enfant : "montre-moi 11", puis "montre-moi 12" puis "montre-moi 13" (deuxième temps de la leçon)

  4. S'il maîtrise, changer les barrettes de place et recommencer le questionnement.

  5. On peut aussi poser d'autres questions comme "fabrique-moi 11, fabrique-moi 12", etc.

  6. Si l'enfant n'éprouve aucune difficulté, on peut continuer avec le troisième temps de la leçon. Dans le cas contraire, mieux vaut attendre un autre jour pour refaire l'activité et être sûr que l'enfant soit prêt pour le troisième temps. Isoler les différents nombres pour n'en laisser qu'un à la vue de l'enfant et demander : "qu'est-ce que c'est? " Idem avec les autres nombres. Si l'enfant hésite, lui demander de compter les perles pour trouver le résultat.

  7. Conclure en disant : "aujourd'hui, nous avons appris 11, 12, 13".

Escalier de perles : on n'est pas obligé de faire l'escalier blanc et noir mais Mathieu aime cet exercice. De plus, normalement les barrettes de 10 ne se mettent pas de chaque côté de l'escalier. C'est Mathieu qui a construit son escalier de la sorte. Je l'ai laissé faire puis j'ai compté avec lui chaque perle de chaque côté et je lui ai dit : "chaque côté a dix perles, chaque côté a donc le même nombre de perles, la même taille. Ca s'appelle un triangle équilatéral parce que les côtés ont le même longueur".

Escalier de perles : on n'est pas obligé de faire l'escalier blanc et noir mais Mathieu aime cet exercice. De plus, normalement les barrettes de 10 ne se mettent pas de chaque côté de l'escalier. C'est Mathieu qui a construit son escalier de la sorte. Je l'ai laissé faire puis j'ai compté avec lui chaque perle de chaque côté et je lui ai dit : "chaque côté a dix perles, chaque côté a donc le même nombre de perles, la même taille. Ca s'appelle un triangle équilatéral parce que les côtés ont le même longueur".

11, 12, 13, 14, 15.

11, 12, 13, 14, 15.

Voir les commentaires

Tri

18 Janvier 2013, 15:22pm

Publié par Cathy Tonnoir

Voici une nouvelle activité de tri très sympatique. Présenter l'activité toujours sur le même principe : un plateau avec un bol contenant tous les objets à trier et autant de verres que d'éléments distinctifs.

Mettre les pieds dans un verre, les mains dans l'autre.

Mettre les pieds dans un verre, les mains dans l'autre.

Tri
Tri
Autre stratégie : tout verser dans le plateau.

Autre stratégie : tout verser dans le plateau.

Prendre d'abord tous les pieds.

Prendre d'abord tous les pieds.

Puis toutes les mains.

Puis toutes les mains.

Voir les commentaires

Autonomie complète

18 Janvier 2013, 12:05pm

Publié par Cathy Tonnoir

Quand les enfants commencent à être autonomes sur certaines activités de vie pratique qu'ils ont fait plusieurs fois, comme préparer des poireaux, ça donne ça (je ne suis là que pour prendre des photos et m'assurer que tout se passe bien) :

Couper les légumes et les laver.

Couper les légumes et les laver.

Mettre de l'eau dans le verre doseur.

Mettre de l'eau dans le verre doseur.

Verser.

Verser.

Mettre dans la cocotte.

Mettre dans la cocotte.

Régler la température.

Régler la température.

Régler la minuterie.

Régler la minuterie.

Voir les commentaires

Les mots

17 Janvier 2013, 15:21pm

Publié par Cathy Tonnoir

Voilà les mots qu'Alana connaît très bien. Dans le livre Lire à trois ans c'est tout naturel, il est préconisé de donner un nouveau mot chaque jour. Pour ma part, j'en ai fait l'expérience avec deux de mes enfants, je préfère ne pas donner de mot chaque jour, mais être sûre qu'Alana connaisse bien ceux qu'elle a déjà avant de lui en montrer de nouveaux. Je "transforme" un peu cette méthode en pédagogie montessorienne, et j'attends d'avoir eu le temps de faire une leçon en trois temps avant de présenter un nouveau mot.

Ca se passe comme ça : le soir, pendant le repas, je donne à Alana un mot qu'elle connait, qu'elle sait dire, et qui la touche de près. Je le dépose devant son verre et elle peut le regarder, l'admirer, le montrer au reste de la tablée et faire des commentaires. Ensuite, à la fin du repas, je le range avec les autres mots. Le lendemain, dans la journée, quand je suis seule avec elle pour qu'elle soit bien concentrée, sans ses frères pour répondre à sa place, je pose sur la table devant elle les mots qu'elle a déjà vus, dans l'ordre. Je les nomme (premier temps) et je lui dis: "montre-moi maman, montre-moi papa" etc (deuxième temps). Enfin, je lui demande en pointant chaque mot "c'est quoi ça?" ou "c'est écrit quoi, là?" (troisième temps). Enfin, je reviens sur le deuxième temps, en disant: "on range papa? On range maman?" etc dans le désordre cette fois. Pour l'instant, c'est un sans faute, mais sa concentration étant encore limitée, quand il y aura beaucoup de mots, je ne les prendrais pas tous, seulement le nouveau et quelques anciens pour que la séance ne soit pas trop longue.

Je les ai plastifiés pour qu'elle puisse les manipuler à sa guise.

Je les ai plastifiés pour qu'elle puisse les manipuler à sa guise.

Voir les commentaires

Les dictées

17 Janvier 2013, 08:18am

Publié par Cathy Tonnoir

Voici comment corriger les dictées à la manière Montessori.

La philosophie Montessori, c'est "apprends-moi à faire seul". Il faut donc permettre aux enfants d'être acteurs de leur correction. Ne pas corriger à leur place, mais leur dire de chercher eux-mêmes la correction : en allant trouver la bonne orthographe d'un mot dans un dictionnaire ou en leur rappelant une règle de grammaire et en les laissant l'appliquer dans leur dictée.

Montessori, c'est aussi ne pas mettre les enfants en situation d'échec pour ne pas les décourager. D'où l'intérêt de souligner ce qui est juste plutôt que ce qui est faux. On met ainsi l'accent sur leurs compétences plutôt que sur leurs difficultés/échecs. C'est très valorisant pour eux et ça n'enlève en rien l'intérêt pédagogique de la dictée.

Exemple avec une dictée de G.

Souligner ce qui est juste.

Souligner ce qui est juste.

La dictée de G. après correction.

La dictée de G. après correction.

Voir les commentaires

La première boîte de couleurs

16 Janvier 2013, 09:34am

Publié par Cathy Tonnoir

Il existe trois boîtes de couleurs Montessori. La première ne contient que les trois couleurs primaires rouge, bleu, jaune. La seconde, contient les couleurs primaires et secondaires, la troisième contient un dégradé de chaque couleur. Je ne vais vous présenter que la première boîte aujourd'hui, celle que j'ai présentée à Alana. Avec la première comme avec la seconde boîte, il s'agit de mettre en paires les couleurs. Pour l'instant, je ne propose qu'une approche sensorielle des couleurs. Quand elle aura bien manipulé les trois couleurs primaires, qu'elle aura pris l'habitude de les classer deux par deux, je lui ferai la leçon en trois temps pour qu'elle mémorise le nom de chaque couleur.

La première boîte de couleurs
La première boîte de couleurs
Précision dans les gestes pour que les couleurs se touchent correctement.

Précision dans les gestes pour que les couleurs se touchent correctement.

La première boîte de couleurs
Je lui ai montré comment placer les couleurs, mais elle ne le fait pas encore correctement. Il va falloir que je lui fasse un nouvelle présentation.

Je lui ai montré comment placer les couleurs, mais elle ne le fait pas encore correctement. Il va falloir que je lui fasse un nouvelle présentation.

Jonah a placé correctement les paires de couleurs.

Jonah a placé correctement les paires de couleurs.

Ranger les plaquettes de couleurs pourrait presque être une activité à part entière tant cela nécessite de la précision et de la concentration. Ici, Jonah ne parvient pas à ranger la plaquette parce qu'il a mis la boîte dans le mauvais sens.

Ranger les plaquettes de couleurs pourrait presque être une activité à part entière tant cela nécessite de la précision et de la concentration. Ici, Jonah ne parvient pas à ranger la plaquette parce qu'il a mis la boîte dans le mauvais sens.

La première boîte de couleurs

Voir les commentaires

Couronne des rois

15 Janvier 2013, 21:03pm

Publié par Cathy Tonnoir

Encore une activité prise sur le blog de Nounou du Nord. Toujours aussi simple, toujours aussi réussie, ne nécessitant que quelques minutes de préparation au préalable (plier et découper la couronne selon la forme choisie). Le reste, c'est l'enfant qui le fait tout seul. Succès garanti!

Concentration

Concentration

Précision

Précision

Motricité fine

Motricité fine

Je l'ai faite toute seule!

Je l'ai faite toute seule!

Voir les commentaires

Vie pratique toujours

15 Janvier 2013, 20:06pm

Publié par Cathy Tonnoir

On continue avec la vie pratique qui a toujours autant de succès chez nous.

Apprendre à couper les légumes.

Apprendre à couper les légumes.

Apprendre à se servir et à servir les autres.

Apprendre à se servir et à servir les autres.

Vie pratique toujours

Voir les commentaires

L'écriture spontanée

15 Janvier 2013, 14:45pm

Publié par Cathy Tonnoir

Pour Maria Montessori, comme pour d'autres pédagogues, les enfants apprennent à écrire avant d'apprendre à lire. Je l'avais déjà observé avec Lucas. C'est au tour de Mathieu de confirmer cette vérité. J'ai pratiqué avec lui le jeu du "je devine", typiquement Montessorien, qui consiste à placer devant l'enfant trois objets et à lui faire travailler les sons qui composent les noms de ces objets. Par exemple, placer devant l'enfant une figurine de vache, de chat, d'âne (deux consonnes et une voyelle) et lui dire: "je vois quelque chose qui commence par "vvvvvvv..." (pas vé, juste vvvv en faisant disparaître au maximum la voyelle). L'enfant trouve le mot "vache" et l'on continue avec les autres mots. Quand le son de l'initiale est bien repéré par l'enfant, on fait de même avec le son de la fin du mot puis avec le son du milieu.

L'enfant apprend ainsi à décomposer un mot et à entendre tous les sons qui le composent.

Vient ensuite l'écriture spontanée. L'enfant écrit phonétiquement, il écrit ce qu'il entend, comme dans l'image ci-dessous. Je n'ai absolument pas aidé Mathieu, il a écrit spontanément. Il sait "écrire" avant de savoir lire.

L'orthographe viendra plus tard, en même temps que l'apprentissage de la grammaire. Pour l'instant, l'important est de travailler le rapport lettre/son et de donner à l'enfant le goût d'écrire et de jouer avec les mots. Si nous le corrigeons tout de suite, nous risquons de le mettre en situation d'échec et de le bloquer dans son envie d'apprendre.

L'écriture spontanée

Voir les commentaires

Le recyclage

14 Janvier 2013, 19:08pm

Publié par Cathy Tonnoir

Lucas travaille sur le recyclage. Les documents ne proviennent pas d'un blog Montessori, mais d'un site d'enseignant du primaire. Je les ai plastifiés pour qu'ils soient réutilisables. J'ai aimé leur côté "montessorien" : il faut classer les déchets et les jeter dans les poubelles correspondantes, comme les tris très présents dans la pédagogie Montessori. De plus, les enfants peuvent se corriger tout seuls.

Le recyclage
Lucas se corrige avec la feuille de correction.

Lucas se corrige avec la feuille de correction.

Voir les commentaires