Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Ateliers de Cathy

5e grand récit Montessori : l'histoire des mathématiques

19 Mars 2014, 20:46pm

Publié par Cathy Tonnoir

Mardi, nous avons eu le bonheur d'assister au dernier grand récit Montessori. Ca a été probablement mon préféré. Le matériel est tellement magnifique!

En images :

Après avoir rappelé rapidement aux enfants ce que nous avions vu pendant les autres grands récits, l'animatrice a introduit la leçon sur les mathématiques en parlant de l'importance des nombres. Question posée aux enfants : qu'est-ce qu'un nombre? Réponse attendue : une quantité. Les enfants ont pu manipuler les perles Montessori du système décimal.

Après avoir rappelé rapidement aux enfants ce que nous avions vu pendant les autres grands récits, l'animatrice a introduit la leçon sur les mathématiques en parlant de l'importance des nombres. Question posée aux enfants : qu'est-ce qu'un nombre? Réponse attendue : une quantité. Les enfants ont pu manipuler les perles Montessori du système décimal.

Voilà comment les 1ers nombres ont été écrits : les chiffres babyloniens. Les babyloniens ne comptaient pas en base 10, mais en base 60. Ils avaient calculé qu'un groupe d'étoiles mettait 360 jours pour revenir au même endroit.

Voilà comment les 1ers nombres ont été écrits : les chiffres babyloniens. Les babyloniens ne comptaient pas en base 10, mais en base 60. Ils avaient calculé qu'un groupe d'étoiles mettait 360 jours pour revenir au même endroit.

Les chiffres égyptiens. La progression est un peu la même que pour le langage. Les égyptiens ont instauré la base dix : nous avons 10 doigts, c'est plus facile pour compter. Les hommes comptaient sur leurs doigts (le bétail par exemple) et quand ils arrivaient à 10, ils mettaient un caillou dans leur poche.

Les chiffres égyptiens. La progression est un peu la même que pour le langage. Les égyptiens ont instauré la base dix : nous avons 10 doigts, c'est plus facile pour compter. Les hommes comptaient sur leurs doigts (le bétail par exemple) et quand ils arrivaient à 10, ils mettaient un caillou dans leur poche.

L'animatrice a ensuite sorti tout doucement le matériel de hiérarchie Montessori. Ce matériel est fantastique. Les enfants étaient émerveillés (et les adultes aussi!)

L'animatrice a ensuite sorti tout doucement le matériel de hiérarchie Montessori. Ce matériel est fantastique. Les enfants étaient émerveillés (et les adultes aussi!)

Combien de fois 10 dans 100. Les enfants comptaient en choeur.

Combien de fois 10 dans 100. Les enfants comptaient en choeur.

Combien de fois 100 dans 1000.

Combien de fois 100 dans 1000.

Combien de fois 1000 dans 10000 (désolée pour la qualité de la photo...)

Combien de fois 1000 dans 10000 (désolée pour la qualité de la photo...)

Combien de fois 10000 dans 100000.

Combien de fois 10000 dans 100000.

Enfin, lentement, l'animatrice a dévoilé le cube du million. J'ai retenu mon souffle...

Enfin, lentement, l'animatrice a dévoilé le cube du million. J'ai retenu mon souffle...

Je ne l'ai pas pris en photo, mais pareil : combien de fois 100000 dans 1 million?

Je ne l'ai pas pris en photo, mais pareil : combien de fois 100000 dans 1 million?

Le cube du millier par rapport au cube du million.

Le cube du millier par rapport au cube du million.

Le cube des unités par rapport au cube du million.

Le cube des unités par rapport au cube du million.

L'évolution de l'écriture des chiffres : les chiffres grecs.

L'évolution de l'écriture des chiffres : les chiffres grecs.

Les chiffres romains.

Les chiffres romains.

Le 1 presque semblable sur chaque écriture.

Le 1 presque semblable sur chaque écriture.

Les anciens chiffres européens, comme on les écrivait en 976.

Les anciens chiffres européens, comme on les écrivait en 976.

Un abaque en argile : comment les hommes comptaient...

Un abaque en argile : comment les hommes comptaient...

Ils utilisaient des abaques et des cailloux. Le mot "calcul" provient du mot "caillou" parce que les hommes utilisaient des cailloux pour compter.

Ils utilisaient des abaques et des cailloux. Le mot "calcul" provient du mot "caillou" parce que les hommes utilisaient des cailloux pour compter.

L'écriture sur l'abaque est l'écriture romaine.

L'écriture sur l'abaque est l'écriture romaine.

1 : on met 1 caillou.

1 : on met 1 caillou.

3

3

Quand on a 5 cailloux, on met un caillou dans le "trou" supérieur.

Quand on a 5 cailloux, on met un caillou dans le "trou" supérieur.

L'animatrice met 10 cailloux.

L'animatrice met 10 cailloux.

Quand on a 10 cailloux, on fait un change : on passe un caillou dans la colonne des dizaines.

Quand on a 10 cailloux, on fait un change : on passe un caillou dans la colonne des dizaines.

7017

7017

L'évolution des chiffres au fil des années.

L'évolution des chiffres au fil des années.

Commenter cet article